Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
25 janvier 2012 3 25 /01 /janvier /2012 19:58

Cela fait un moment que j'aimerai vous parler d'un sujet, j'attendais la pause hivernale pour l'aborder.
Depuis 2 ans que nous sillonnons les routes, je me suis fait quelques réflexions, oui oui cela m'arrive...

N'en déplaise aux écolos ou adeptes pro natura, le motard est proche de la nature !!!

-      Quand il fait très chaud ; le motard cuit sous son blouson, sue sous son casque et transpire dans ses bottes.

-      Quand il fait très froid ; le motard grelotte dans son blouson, se fige sous son casque et se gèle dans ses bottes.

-       Quand il pleut, il y a 2 sortes de pluie, celle qui est chaude et celle qui est glacée mais le résultat reste le même, on devient un motard mouillé !!!

Là, c’est pour le côté « météo », vient ensuite le côté « odorat » ; avec nos voitures bien climatisées, on ouvre moins les vitres et on échappe aux odeurs environnantes :

-       Les odeurs alléchantes de cuisine, bizarrement toujours présente quand votre ventre crie famine.

-       Les odeurs nauséabondes qui vous prennent à la gorge et que vous avez de la peine à oublier.

-       Et il y a les odeurs qu’on redécouvre, celles des arbres en fleurs, des champs de colza, des résineux, des herbes aromatiques, des champs de lavande, de la terre mouillée.

Alors ne me dites pas que le motard n’est pas près de la nature !!!!

Si vous avez des commentaires, ne vous gênez surtout pas.

Partager cet article

Repost0

commentaires