Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
2 juin 2011 4 02 /06 /juin /2011 18:33

Comme je n'ai pas grand chose a faire et comme en plus j'ai terminé mon livre et que le seul magasin d'ouvert a Piacenza (ici c'est la fête nationale ) était une librairie et que y avait pas un seul livre en français je m'occupe comme je peux, heureusement que l'hôtel a une connexion WIFI même si elle est payant et pour une fois je vois un avantage a mon nouveau téléphone.

Voici les détails de nos surprises bonnes et mauvaises:

Le premier hôtel après avoir un peu galéré pour le trouver, le réceptionniste nous dit que y a juste un petit problème avec notre réservation et que nous devons nous rendre dans un autre hôtel a 10 km, bon la honnêtement nous y avons gagné au change.

2e jour, en mangeant un sandwich je regarde la feuille de notre réservation pour la traversée en ferrie et là gros malaise; la date mentionnée de départ est le 25 a 20h30 et nous sommes le 26!!!! Les places sont déjà payées!! Il est 15h, on se rend au bureau des embarquements où nous devons nous checker pour trouver un arrangement, le mec ne parle pas un mot de français, n'essaie même pas de comprendre ce que je lui raconte, il prend notre numéro de réservation, nos cartes d'identités, le numéro de la moto et me donne des tickets d'embarquement, sur le moment je me dis ouf mais en regardant de plus près la date de départ est toujours le 25 mais validé le 26!!! Commence alors une longue attente, en fait c'est comme un aéroport, enfin le moment du passage,embarquement-douane, ouf de l'autre côté et là a nouveau longue attente avec au fil du temps a nouveau une montée d'angoisse car il faut présenter nos tickets  et le nom du bateau ne correspond pas, je pourrai déjà  monter a bord mais si Papy ne passe pas?! Alors on attend ensemble, vient le moment tant attendu mais aussi redouté, c'est un peu la panique, ah oui j'ai oublié de vous dire y a au moins une centaine d'harley, Papy est dans les premiers, ça y est il est dedans, a pied je monte la passerelle, à gauche y a la présentation des tickets à droite l'ascenseur, moment d'hésitation .... Je prends l'ascenseur avec d'autres!! Nous voilà passagers clandestins ayant payés leurs billets!

La nuit fut longue car pour le coup nous n'avons pas notre cabine!

Partager cet article

Repost0

commentaires